Blog

Le mix&match en décoration intérieure 5/5 : le textile

Décoration et Bricolage, Design et Tendances
  • 18 février 2013

Dernière étape de notre petit tour d’horizon des possibilités offertes par le mix&match : voici le tissu d’ameublement.
Pour rendre encore plus confortable les chaises ou les fauteuils mix&matchés, voici les coussins assortis pour un total look (vus sur le stand Déco Chez moi au dernier salon Maison&Objet) :

coussins Deco Chez Moi

Et pour éviter de se lasser trop vite, voici une version plus douce d’un canapé d’angle en velours où chaque siège porte une couleur différente, mais dans les tons très pastels, de la marque Versmissen rencontrée lors de ma visite à Maison&Objet.

Canapé Versmissen

Enfin…quitte à se reposer avec style…voici une parure de lit qui combine le même motif mais décliné dans divers coloris, répérée également sur le salon Maison&Objet sur le stand de la marque SCP London.

Lit SCP London

Le patchwork existe depuis longtemps, mais dans cette nouvelle version, il est adapté pour des intérieurs qui ne se veulent pas forcément très contrastés ni trop décontractés. Lorsque Roche Bobois a souhaité remettre au goût du jour une pièce phare de sa collection, un canapé de 1970 dessiné par Hans Hopfer, elle s’est naturellement tournée vers le styliste Missoni qui a construit sa griffe stylistique sur la combinaison des motifs graphiques variés. Le canapé Mah Jong propose alors pour chacun de ses modules des motifs et couleurs variés mais harmonieux entre eux, comme on le voit sur la photo ci-dessous.

Mah Jong Roche Bobois
Maoh Jong Roche Bobois

Et le couturier français, Jean-Paul Gaultier en a proposé également sa propre version, toujours sur la piste du patchwork selon lequel chaque module du canapé est revêtu d’un dessin différent, dans des tons plus neutres, comme sur la photo ci-dessous.

design-roche_bobis-jean-paul-gaultier
Et si vous ne pouvez pas changer de canapé tout de suite, offrez vous d’abord les coussins en patchwork! La designer italienne, Paola Navone, a apporté aussi sa contribution en réalisant ce coussin en laine, noir et blanc composé de plusieurs motifs pour Kasthall.

Coussin Paola Navone Kasthall

Mais le mélange de textiles et de motifs n’est pas seulement une façon d’habiller les canapés. Le goût de mélanger les tissus peut apparaître aussi pour revêtir les accessoires.  Comme le fait la marque Squint Limited pour les miroirs que je vous laisse découvrir dans la photo ci-dessous.

Squint Limited mirrors

Comme le veut le patchwork, chacune de ces pièces de tissus en coton recouvrant la structure du miroir est différente des autres.
Et puisque notre petit voyage dans le monde du patchwork a commencé dans la mode, je vous propose de “boucler la boucle” avec les réalisations de cette styliste Mary Katrantzou qui mélange non seulement les graphiques mais surtout les types de textiles. Les photos de ses créations ont été publiées dans les fameux magazines Vogue USA en août 2011, puis Elle et encore bien d’autres à travers le monde. Ses robes sont portées par les fashionistas les plus aguerries surtout pendant les Fashion Weeks pour être certaines de ne pas passer inaperçue !

Collection automne 2011 Mary Katrantzou
Collection automne 2011 Mary Katrantzou
Collection automne 2011 Mary Katrantzou
Collection automne 2011 Mary Katrantzou

Et l’on comprend mieux d’où lui provient son inspiration…comme devant ce papier peint ou cette paroi de carrelage faience par exemple (la preuve que le carrelage mène à tout…!) :

Mary Katrantzou

ou dans la nature, auprès de ces arbustes et fleurs :

Mary Katrantzou

Pour connaître les précédentes escales dans d’autres domaines de la décoration intérieure, je vous propose 4 autres articles :
le mix and match des chaises et fauteuils  : on mélange les tissus, les formes des chaises ou les couleurs.
le mix and match dans les arts de la table : le vieux service de grand-mère sort du placard
le patchwork de la céramique  : les carreaux de motifs divers s’associent
le mix and match des matériaux : on combine des matériaux jamais juxtaposés jusqu’alors

Commentaires (3)
Ecrire un commentaire

Articles corrélés