Blog

Designer’s Days 2010: nos coups de coeur

Design et Tendances
  • 29 juin 2010

Provisoirement, la demeure de Mister X a été abandonnée et l’équipe Novoceram, aussi, a voulu passer quelques heures chez certaines des 63 installations qui animent  la dixième édition des Designer’s Days.

Parmi celles qui ont été visitées (très peu, pour dire la vérité, compte tenu du peu de temps disponible) nous en avons choisies trois, intéressantes à relayer, pour leur qualité, charme et et originalité.

Boffi

Recherchée et très soignée, l’installation de Boffi, entreprise italienne d’aménagement pour salle de bains et cuisine, où 10 designers racontent leur “recette” du design en matière de cuisine et salle de bains. Les intérieurs réalisés par eux et selon leur recette,  utilisant du mobilier vendu par l’entreprise, sont diffusés sur des vidéos.

Divertissante et originale aussi l’idée de poser à chacun d’entre eux une série de questions visant à définir leur personnalité grâce à des parallèles avec des objets et des concepts (“si vous étiez une voiture, vous seriez…”, “si vous étiez un théâtre, vous seriez…”) . Puis ils devaient dessiner les réponses sur une dizaine de cartons qui, avec le même effet tri-dimensionel des livres animés pour enfant, se révélaient à l’ouverture des tiroirs et des placards des cuisines exposées.

Vraiment réussie l’intention de montrer combien les produits de l’entreprise pouvaient s’adapter à des personnalités et à des souhaits très lointains les uns des autres.

Poltrona Frau

Suggestive l’idée de Poltrona Frau, centrée sur la valorisation des matériaux : au centre d’un cercle composé de 10 des modèles les plus célèbres de la marque de mobilier de cuir, on remarque la forme, à peine mise en scène, d’un fauteuil sculpté par le designer français  François Azambourg en une énorme termitère trouvée au Burkina Faso.

Potentiellement prétentieux, le rappel Michel-Angelesque à la matière qui contient déjà la forme en attente d’être libérée de l’excès (dans ce cas, dans la termitière comme dans le cuir du fauteuil, elle est déjà presque entièrement “créée” par la nature), mais dans l’ensemble, il s’agissait d’une installation qui était animée d’une force convaincante.

Mention spéciale pour la gentillesse et la disponibilité de la charmante dame qui accueille les visiteurs avec une grâce et une passion rares.

Baccarat

Dans les salons habités de la Vicomtesse Marie-Laure De Noailles, Baccarat a mis en scène la scénographie imaginée par Yann Kersalé, plus discrète que celle des précédentes éditions des Designer’s Days, mais certainement pas moins suggestive.

Baccarat

A ne pas manquer aussi, au delà du parcours parisien du design, le musée Baccarat de la Place des Etats-Unis qui a été transformé par Philippe Stark en un visionnaire parcours de lumière et de poésie, capable d’éclairer les cristaux de la célèbre maison française d’une beauté délicate et magnétique, alors que la curiosité des visiteurs est sollicitée par une séquence continue de détails intéressants et très soignés.

Ecrire un commentaire

Articles corrélés