Blog

Barbe Bleue : un conte d’actualité

Actualités Novoceram
  • 11 septembre 2012

Stand Cersaie Novoceram Barbe Bleue

Comme vous l’avez compris dans notre article sur le prochain stand de Novoceram, l’histoire racontée cette année au Cersaie provient du conte de Charles Perrault, paru en 1697, La Barbe Bleue, qui nous a suscité beaucoup de curiosité dans notre enfance.  Cette histoire explique comment un homme riche et puissant confie à sa énième nouvelle épouse  (toutes les précédentes ayant disparu sans explication), les clés de son château pendant son absence. Mais il la met en garde de ne jamais utiliser la clé qui ouvre un petit cabinet au fond du couloir où il cache un mystérieux secret. “Ouvrez tout. Allez partout. Mais pour ce petit cabinet, je vous défends d’y entrer. Je vous le défends de telle sorte que, s’il vous arrive de l’ouvrir, il n’y a rien que vous ne deviez attendre de ma colère !” Cette histoire  a fait l’objet de nombreuses interprétations, tant elle est dense de symbolisme et de métaphores : la cupidité, la curiosité féminine, l’obéissance, les secrets…. Le personnage lui-même a été un point de comparaison avec des personnages mythiques ou historiques comme le Roi d’Angleterre, Henri VIII qui s’était séparé de façon très radicale de plusieurs de ses épouses.

Amelie Nothomb publie Barbe Bleue

Mais ce conte assez moralisateur n’a pas été une source d’inspiration seulement pour Novoceram: alors que le stand est sur le point d’être monté, on apprend, que la célèbre auteure belge Amélie Nothomb publie son dernier romans, intitulé Barbe Bleue où elle revisite le conte avec deux personnages contemporains colocataires d’un magnifique appartement parisien. Dans son interview avec François Busnel de La Grande Librairie (47ème minute), l’auteure fait comprendre que deux aspects, et pas les moindres, du conte de Perrault lui ne convenaient pas :  avant tout Nothomb veut défendre le droit de chacun d’avoir un secret, contrairement au conte original où l’heroïne trahit la confiance de Barbe Bleue et dévoile son secret sans en avoir eu la permission. Le deuxième aspect refusé par l’auteure est lié au fait que les femmes de l’histoire sont toutes “plus idiotes les unes que les autres” et tombent donc dans le piège. Dans son roman, Barbe Bleue serait-il donc traité avec plus d’humanisme ? L’héroïne, quant à elle, sera caractérisée par plus de “pragmatisme” que ses prédécesseurs… sans vous dévoiler pour autant la chute.

Puis bien d’autres oeuvres musicales, artistiques, littéraires ou cinématographiques du XXème ou XXIème siècle confirment que Barbe Bleue est resté dans l’air du temps. Par exemple, on peut citer le prochain Opéra de l’Orchestre de Paris, Le Château de Barbe Bleue, de Bela Bartok, interprété par le baryton le plus apprécié du moment, Matthias Goerne.

Vous pourrez voir sur cette vidéo comment l’interprète a cherché à comprendre les paroles hongroises pour mieux saisir et transmettre les moments clés de l’oeuvre.  En 1998, la célèbre chorégraphe Pina Bausch avait signé la chorégraphie et la mise en scène de ce même opéra sous la direction de Pierre Boulez dont vous pouvez voir quelques extraits ici.

Richard Burton dans Barbe Bleue

Au cinéma également, de grands acteurs se sont glissés dans le personnage. Prenons exemple de deux films inspirés du même conte mais développés chacun selon une interprétation très opposée. D’un côté, en 1972, le film Barbe Bleue de Edward Dmytryk avec Richard Burton et Raquel Welsch s’éloigne du conte pour enfants et propose une version dans laquelle la morale de Perrault est inversée: c’est Barbe Bleue, finalement, qui se revèle la veritable victime de ses femmes.

Gary Cooper et Claudette Colbert dans La 8ème femme de Barbe Bleue

D’un autre côté, l’élégante comédie d‘Enrst Lubitsch, La 8ème femme de Barbe Bleue, avec Gary Cooper et la délicieuse Claudette Colbert, où tous les aspects sanguinaires de l’histoire ont été effacés, comme dans la scénographie de Novoceram sur son stand au Cersaie 2012. Cette fois c’est l’épouse, Nicole de Loiselle, qui prend le dessus. Ayant appris que son mari avait divorcé 7 fois, avant de la connaitre, elle cherche à tout prix que Mickael Brandon lui accorde son amour pour etre la huitième, mais dernière femme de l’homme qu’elle veut absolument conquérir pour la vie.
Le personnage romanesque donne aussi lieu à une multitude d’illustrations tant il titille l’imaginaire des artistes.

Illustrations de Barbe Bleue par Maurizio Quarello

On peut citer Maurizio Quarello  qui a réalisé, comme un vrai cinéaste, des images très explicites et pertinentes qui dressent d’un seul coup d’oeil l’ambiance morose et mystérieuse autour de ces deux personnages. Jusqu’au moment fatal où le mari découvre l’affront de sa femme, les images sont très descriptives de la scène : gros plan, plongée. Mais ensuite, cadre large, elles laissent supposer la tragédie et laissent libre cours à l’imaginaire du lecteur, certainement pour donner encore plus d’ampleur à l’horreur du personnage.

Pour conclure dans l’univers enfantin, originel, Barbe Bleue a fait partie des héros célébrés par Chantal Goya.

Dans cette vidéo, c’est Carlos qui s’est prêté au jeu.
Finalement le mythe de Barbe Bleue est dense d’enseignements et une source d’inspiration pour toutes sortes d’histoires qui est loin de se tarir.

Pour connaître toutes nos histoires passées, visitez notre site rubrique Scénographies. Pour apprendre nos actualités du moment, suivez-nous sur Twitter. Enfin pour découvrir notre future nouvelle histoire : rendez-vous sur notre page Facebook !

Ecrire un commentaire

Articles corrélés